lundi 5 septembre 2016

Le robot spatial Philae a été retrouvé


La sonde Rosetta a pu photographier le petit robot spatial, porté disparu depuis novembre 2014

On l’a retrouvé ! Le robot européen Philae, dont on avait perdu la trace sur la comète Tchouri après son atterrissage mouvementé en novembre 2014, a été localisé par une caméra de la sonde Rosetta, a annoncé lundi l’agence spatiale européenne (ESA).

‘Moins d’un mois avant la fin de la mission Rosetta, la caméra haute résolution de Rosetta a révélé que le robot Philae était calé dans une fissure obscure de la comète 67P’, a indiqué l’ESA sur son site.

La mission Rosetta a pu photographier le robot spatial Philae, dont on avait perdu la trace sur la comète Tchouri :

Depuis le 27 juillet, la sonde Rosetta a mis fin à ses efforts pour renouer la communication avec le petit robot, muet depuis l’été 2015. Le robot, posé à la surface de la comète Churyumov – Gerasimenko, avait cessé d’émettre depuis un mois environ. Mais la sonde Rosetta n’a pas arrêté pour autant de le chercher. Des images, prises le 2 septembre dernier et révélées ce lundi montrent clairement l’appareil, coincé dans un cratère.
 

‘Nous commencions à penser que Philae resterait perdu pour toujours, explique Patrick Martin, le Rosetta mission manager de l’ESA. C’est incroyable d’avoir pu photographier cela dans les dernières heures.’

Tu-160 bombardier stratégique russe poursuivi par un OVNI

Au cours d'une manœuvre de décollage d'un des bombardiers stratégiques Tu-160, stationnés à la base aérienne Saratov (Engels Air Force Base), un vol photographe militaire passionné a une boule de feu mystérieuse qui a suivi tout au long de la manœuvre de bombardiers taxiing.

L'avion militaire volait pour un exercice de missile qui a été mené dans le cadre d'exercices à grande échelle dans la région de Yamal. Dans cette circonstance, les Bombers doivent frapper avec des missiles de croisière, un ennemi imaginaire. Le temps d'accélération à décoller, l'avion est séparé de la piste, mais derrière lui il y avait une sphère mystérieuse de lumière étincelante.
 

Pour publier le matériel photographique que nous présentons, cela a été fait pour passionner le public d'avions Artem Mitrofanov qui a dit : "je l'ai vu l'OVNI NLO russe que sur les photos, mais à l'œil nu, on ne pouvait pas le voir. Lorsque les images ont commencé à être vu sur un ordinateur, je fus choqué par cette présence mystérieuse. Je pensais que cela était dû à un défaut de l'appareil photo, mais quand j'analysé l'image soigneusement, je me suis aperçu qu’il n’était pas évident sans défauts, jamais rencontrés auparavant. La boule de lumière, visible dans la séquence de photo, se déplace de façon erratique et laisse derrière Seuna petit sillage. C’est la première fois que je vois une telle chose, cela n’est jamais arrivé auparavant. Je ne comprends pas ce qu'il est, mais je pense qu'il est un OVNI. "

Certains pilotes de la base aérienne, font valoir que cet objet n'a pas été effectivement vu par la tour de contrôle. D'autant plus que le radar n'a pas officiellement détecté des objets suspects sur le terrain d'aviation ou en tout cas au cours de la taxiing manvra Tupolev 160.
 

Pendant ce temps, la force aérienne russe, a annoncé qu’elle a effectué des exercices de cette ampleur, avec des manœuvres aériennes à longue portée cette année et pour la première fois. L'exercice a également des transporteurs impliqués / bombardiers, missiles stratégiques Tu-95MS et Tu-22M3 chasseur supersonique. Pendant le vol l'avion sera ravitaillé en l'air avec l'aide de Iliushin-78 pétroliers.

En outre, l'exercice impliquera l'avion A-50, MiG-29, MiG-31 et Su-27SM. Au total, les équipes mettront à l'épreuve l'aptitude au combat de quelque 40 appareils. Au retour de la mission, les pilotes seront interviewés par un journaliste expert OVNI, et tentera d'acquérir des rapports d'observations d'OVNI, qui se sont produits au cours des missions ou sur le terrain d'aviation.