mercredi 1 février 2017

Chili, repéré et documenté deux "objets cylindriques énormes" stationnés sur le Pacifique


La déclaration de l'événement OVNI a eu lieu il y a quelques jours au Chili, nous avons été envoyés par le chercheur mexicain Emanuel Huza pour un épisode spectaculaire qui a impliqué beaucoup de gens. L'événement a eu lieu à la fin de l'après-midi du 13 Janvier 2017, dans la station balnéaire de Quintay, situé dans la région de Valparaíso à 122 km de Santiago, au Chili, lorsque certaines personnes ont remarqué la présence de deux objets cylindriques énormes, qui étaient en poste dans le ciel au-dessus du Pacifique.


La vidéo prise avec un smartphone de l'un des témoins, montre clairement deux énormes objets cylindriques blancs qui semblent être stationnés sur la mer. L'émerveillement et l'excitation du peuple à cette époque regardaient les deux OVNIS, est témoigné dans la vidéo qui dure environ 2 minutes. Nous rappelons aux lecteurs que la région de Valparaiso a souvent fait l'objet de nombreuses observations d'OVNI.


Observatoire Keck a découvert deux corps célestes gigantesques


Les deux étoiles sont légèrement plus grandes que Jupiter et sont loin de notre système solaire.

L'Observatoire Keck à Hawaï dispose désormais d'un nouvel instrument dans son matériel à infrarouge, appelée "vortex coronographe", ce qui leur permet de trouver des corps célestes à une grande distance, aussi longtemps qu'ils près de leur étoile respective. Sur la photo ci-dessous, nous voyons deux de leurs plus récents résultats, ces deux stellaires loin de notre formation du système solaire.

Les trois premiers albums sont olivine (un minéral présent dans les roches volcaniques) entourant une étoile nouvelle, environ 380 années-lumière de la Terre. Ces nombres simples sont 3,595e + 15 kilomètres de notre planète, qui en espagnol pour les humains ordinaires, peut aussi être traduit comme "loin".

Le second est une étoile naine brune, un corps qui se démarque comme légèrement plus grand que le géant gazier Jupiter, et même a été capturé par l'observatoire à travers un procédé de mélange des ondes lumineuses, les annuler.

Une fois que vous avez pu voir que les instruments ont travaillé à travers ces deux photographies, les scientifiques de la mission sur l'île d'Hawaii est de continuer à chercher des exoplanètes possibles ou d'autres organismes que le dispositif pourrait détecter pour l'observation future dans le court ou moyen terme.

Non, l'astéroïde 2016 WF9 ne va pas percuter la Terre le 16 février

Un Russe, le Dr Dyomin Damir Zakharovich, affirme qu'un astéroïde découvert en novembre 2016 serait sur le point de percuter la Terre. Un impact prévu pour le 16 février que contredisent les données de la NASA.

La Terre est-elle menacée par un astéroïde ? Alors que deux objets récemment découverts ont rendu visite à la Terre en janvier, une rumeur prend de l'ampleur sur la Toile. Celle-ci affirme qu'un astéroïde pourrait venir percuter notre planète le 16 février et causer des conséquences dévastatrices telles qu'un méga-tsunami. Digne d'un film catastrophe, cette théorie a semble-t-il été émise par un Russe, "auto-proclamé astronome" selon le Daily Mail, le Dr Dyomin Damir Zakharovich. L'astéroïde incriminé se nomme 2016 WF9 et il existe bel et bien. Il a été découvert le 27 novembre 2016 grâce à la mission NEOWISE de la NASA. D'après les estimations, il est "relativement grand" entre 0,5 et un kilomètre de diamètre. En revanche, on ignore à l'heure actuelle sa nature exacte. Les astronomes ont remarqué que l'aspect et l'orbite de l'objet ressemblent à ceux d'une comète, sauf que 2016 WF9 ne présente pas le nuage de gaz et de poussière qui caractérise normalement les comètes.

Un astéroïde venu de la planète Nibiru

D'après le Dr Zakharovich, l'objet aurait été expulsé après une collision avec un autre astéroïde. Il se dirigerait maintenant droit vers notre planète où il pourrait détruire des villes entières. "L'objet est plus grand que se dit la NASA. Nos données préliminaires suggèrent qu'un astéroïde de 2,2 kilomètres n'aura aucun problème à pénétrer dans l'atmosphère sans être désintégré", a expliqué le Russe repris par Ufomania.org.

Contredit par la NASA

"La trajectoire de 2016 WF9 est bien connue, et l'objet n'est pas un danger pour la Terre dans un futur proche", a assuré la NASA dans un communiqué. D'ailleurs, c'est loin d'être la première fois que de folles rumeurs circulent sur l'impact potentiel d'un astéroïde. En février 2016, des internautes avaient déjà fait courir le bruit qu'un astéroïde allait s'écraser sur Marseille.
 

Version Français


Version Anglais